Teigne du lapin

Au même titre que la gale du lapin, les puces et les poux, la teigne est une maladie parasitaire externe. C'est la cause principale des mycoses chez le lapin.

Qu'est ce que la teigne du lapin ?

Caractéristiques

La teigne, ou dermatophyte, est une affection cutanée plus ou moins courante occasionnée par un champignon. Elle se manifeste par l'apparition de zones sans poil, et est très contagieuse.

On distingue différentes sortes de teignes, dont les plus fréquentes sont causées par :

  • le champignon Microsporum canis, transmissible aux hommes et aux animaux domestiques tels que le chien, le chat ou le rongeur, et se traduisant de façon asymptomatique ;
  • le champignon Trichophyton mentagrophytes, nommé teigne tonsurante.

Les plus réceptifs à ce type de maladie sont les jeunes lapereaux âgés d'un mois et demi à 3 mois, ainsi que les lapins affaiblis ou malades.

À noter : les races à poils longs et denses sont plus sujettes au développement des dermatophytes.

vovashevchuk / Getty Images

Modes de transmission

La teigne se transmet par rapport direct (par les poils contaminés) ou par rapport indirect : par l'habitat (cage, clapier, enclos), les accessoires (abreuvoir, mangeoire, râtelier), le matériel (raclette, pelle, seau) ou l'alimentation (foin, paille, granulés, légumes, fruits, eau souillée).

Un environnement chaud et humide, ainsi que la forte densité (en élevage intensif par exemple), favorisent et entraînent l'émergence de la teigne.

Symptômes de la teigne chez le lapin

Les symptômes pouvant indiquer la présence de cette pathologie sont :

  • une dépilation circulaire ou irrégulière de couleur rosée au niveau de la face (bouche, yeux, oreilles) et des membres (pieds, pattes, doigts), voire également des organes génitaux ;
  • des petites squames blanches ou des croûtes enflammées.

Quelquefois, la teigne peut provoquer un prurit plus modéré qu'en cas de gale.

La robe d'un lapin en bonne santé est brillante, dense et uniforme. Il ne doit y avoir aucune croûte et aucune zone dépourvue de poils. Il n'y a qu'en période de mue que le lapin perd ses poils. Mais même dans ce cas, la zone dépourvue de poil doit être normale et saine.

Attention : d'une manière générale, surveillez l'apparition de zones de pelage clairsemées ou d'inflammations pouvant cacher des problèmes cutanés. 

Prévention et traitement de la teigne chez le lapin

En cas de doute, il est primordial de se prémunir : portez des gants lors des soins apportés au lapin, mais également lors du nettoyage et de la désinfection de l'habitat et du matériel. Vous éviterez ainsi d'attraper la teigne, qui se transmet du lapin à l'homme (mais pas d'homme à homme).

Pour établir le diagnostic, le vétérinaire réalise une mise en culture des poils prélevés à proximité des lésions contaminées. Si le lapin est porteur, des traitements antifongiques sont prescrits. Ils sont très efficaces.
Les lapins vivant dans un environnement sain, non surpeuplé et entretenu régulièrement, sont moins susceptibles d'attraper la teigne. 


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique