Santé du lapin

Pour avoir un lapin en bonne santé, il est important de respecter les règles d'hygiène et d'entretien de votre compagnon, mais également de bien choisir son vétérinaire ; c'est-à-dire un vétérinaire spécialisé dans les NAC (nouveaux animaux de compagnie) possédant de sérieuses compétences et expériences des lagomorphes.

Santé du lapin : avoir un lapin en pleine forme

Le lapin est un animal spécifique qui se soigne différemment des autres animaux domestiques tels que les chiens ou les chats. En effet, sa physiologie et ses maladies n'ont rien à voir.

Le lapin peut être élevé en tant que lapin de compagnie ou en tant que lapin fermier. La priorité du particulier ou de l'éleveur ne sera pas la même.

Le premier souhaite avoir un compagnon affectueux, joueur et complice. Tandis que l'éleveur n'a pas les mêmes objectifs, il recherche plus particulièrement la production et la rentabilité pour développer son chiffre d'affaires. 

Tangi bertin / CC BY SA 2.0 / Flickr

Néanmoins, c'est le lapin élevé en appartement qui est le plus fragile car il est souvent de constitution différente et moins robuste que le lapin nain par exemple. C'est pour cela qu'il est important de lui apporter tous les soins nécessaires pour qu'il soit en bonne santé.

Pour ce faire, votre lapin de compagnie a besoin : d'activités physiques et d'autres soins comme : couper ses griffes, entretenir ses dents, son corps et sa robe.

Quant au vermifuge, il réduit le risque de maladies parasitaires.

Les activités physiques pour avoir un lapin en bonne santé

L'activité physique lui évite de devenir obèse. C'est aussi un bon compromis pour que votre lapin conserve un bon moral.

Rester toute la journée dans une cage peut le démoraliser. Pour que votre lapin reste heureux, il est conseillé de le sortir quotidiennement de son habitat.

Durant ce laps de temps, le lapin doit être surveillé surtout si vous en liberté dans votre appartement. Il risque de ronger vos fils électriques et vos meubles, ou encore faire une chute du balcon.

L'ingestion de certaines plantes toxiques est aussi à craindre.

Pour éviter tous ces désagréments, vous pouvez l'installer dans un grand enclos où il pourra se défouler à son aise. Le parc du lapin peut être placé dans votre jardin à proximité d'un endroit mi-ombragé, ou dans une grande pièce à vivre de votre logement.

Santé du lapin : entretien des griffes du lapin

Nous prenons soin de nos ongles qui poussent continuellement. C'est la même chose pour le lapin, ces griffes poussent tout au long de sa vie.

Maintenu en captivité, le lapin n'a pas la possibilité d'user naturellement ses griffes comme il le ferait dans la nature. De ce fait, il est primordial de les raccourcir régulièrement pour éviter qu'il ne se blesse, qu'il se les arrache ou qu'il les coince dans le grillage de sa cage.

Comment couper les griffes de mon lapin ?

Vous devez lui raccourcir ses griffes quand elles sont trop longues (12 à 19 mm de long) et qu'elles deviennent douloureuses. Généralement, il faut les couper deux fois par an.

L'extrémité de la griffe coupée doit être au moins à 6 mm de la veine. On voit cette dernière au travers de la griffe.

Utilisez un coupe-griffes pour chiens et non des ciseaux, et placez-vous près d'une source de lumière. Votre lapin doit être bien maintenu sur vos genoux afin qu'il ne se débatte pas.

Prenez le doigt de la griffe du lapin que vous souhaitez couper, entre le pouce et l'index d'une main et, de l'autre main, le coupe-griffes. Coupez de l'avant vers l'arrière, surtout pas en travers.

Toutes les griffes d'une patte doivent être coupées avant de passer à l'autre patte. Si par mégarde vous coupez une veine, ayez à côté de vous une poudre hémostatique pour stopper les saignements. Vous en trouverez chez le vétérinaire et dans les animaleries.

Si votre lapin se débat, si vous avez peur de lui faire mal ou si vous n'avez pas confiance en vous, n'hésitez pas à demander à votre vétérinaire de les couper. Celui-ci pourra s'en occuper ou vous montrer comment procéder.

Santé du lapin : entretien des dents du lapin

Comme pour les griffes, les incisives du lapin poussent continuellement. En liberté, le lapin peut user ses dents en rongeant des écorces d'arbre. Ce qui n'est pas le cas en captivité.

Il est donc nécessaire d'entretenir ses dents en optant pour une alimentation sainte et variée comme des granulés durs ou des tiges de légumes, des petits morceaux de bois ou un bloc à ronger placés dans sa cage, ou du foin à volonté.

La malocclusion

Certains lapins sont victimes d'une maladie génétique nommée malocclusion. Il s'agit d'une maladie où les dents sont mal positionnées et/ou mal alignées, c'est-à-dire :

  • les incisives inférieures s'avancent devant les incisives supérieures ; ou
  • les incisives supérieures s'avancent sur les incisives inférieures ; ou
  • les incisives supérieures et inférieures se chevauchent ou sont mal orientées.

Dans le cas de malocclusion, ses dents doivent être coupées, autant que de besoin, par le vétérinaire.

Un lapin souffrant de malocclusion ne peut pas participer à des concours ou à des expositions. Il est aussi préférable de ne pas en faire un lapin reproducteur.

Santé du lapin : entretien du corps du lapin avec le bain

Pour que votre lapin possède une belle robe, vous pouvez lui donner un toilettage et/ou un bain, ce dernier étant toutefois à éviter si possible.

Un lapin peut être stressé lorsqu'on le baigne, mais cela reste rare. Pour laver votre compagnon, il faut qu'il soit en bonne santé et non affaibli ou malade.

À noter : le lapin est de nature très propre comme le chat, et qu'il fait très bien sa toilette.

Donner un bain à votre lapin se fait généralement lorsque vous n'avez pas le choix et que sa robe est très souillée. Vous pouvez aussi utiliser une serviette mouillée pour retirer les saletés du pelage, afin d'éviter la période traumatisante du bain.

Si vous le lavez tout de même, optez pour un shampoing spécifique pour sa peau et séchez-le bien.

Entretien de la robe du lapin

Les races à poil long demandent souvent un entretien plus important de la robe. Vous pouvez effectuer un brossage régulier du pelage, et réduire ainsi la formation de nœuds ou éviter un poil feutré.

En période de mue, on effectue aussi un brossage régulier de la robe pour supprimer le poil mort qui pourrait être ingéré par le lapin lors de son toilettage. Des problèmes digestifs pourraient en découler.

Entretenir la robe du lapin permet aussi de vérifier si celui-ci n'a pas de parasites, de petites blessures ou de tuméfactions.

Santé du lapin : traiter son lapin avec du vermifuge

Les lapins élevés en semi-liberté ou les lapins de compagnie, vivant de temps en temps en extérieur, sont plus sujets aux vers que ceux élevés en appartement. Cependant, ceux qui vivent avec un chien ou un chat ou qui se nourrissent de verdure et d'herbes fraîches, doivent être traités de préférence au vermifuge pour éviter l'oxyure du lapin.

Si votre compagnon est très infesté, cela peut provoquer des diarrhées ou des coliques voire une perte de poids. Vous pouvez apercevoir cette sorte de vers dans les crottes du lapin. Ce sont des petits filaments d'environ 5 mm.

En cas de doute, n'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire qui prescrira un vermifuge adapté au type de vers attrapé par votre lapin. Il peut aussi diagnostiquer une autre maladie plus sérieuse comme la coccidiose par exemple.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique