Pasteurellose du lapin

La pasteurellose du lapin est une maladie bactérienne très contagieuse et de formes variables.

Qu'est ce que la pasteurellose du lapin ?

L'unique bactérie responsable de cette maladie très disparate est la Pasteurella multocida. Elle provoque des infections graves et variées chez le lapin.

Très fréquente, elle peut entraîner de nombreux problèmes de santé voire la mort, selon la virulence de la bactérie. 

Différentes formes de pasteurellose du lapin

Il existe différentes formes de pasteurellose. La plus courante est le coryza, puis viennent ensuite l'otite, des problèmes respiratoires, la bactériémie (infection du sang) et des problèmes de peau comme des abcès sous-cutanés.

Otite

Elle est fréquemment provoquée par une infection respiratoire mal soignée qui rejoint l'oreille moyenne via la trompe d'Eustache. Elle peut atteindre une oreille ou les deux, en commençant par une inflammation à la base du pavillon. L'otite peut être interne ou externe.

Les différents symptômes de l'otite liée à la pasteurellose sont :

  • suppuration du conduit ;
  • port abaissé de l'oreille : le lapin se gratte l'oreille atteinte et secoue la tête ;
  • torticolis ;
  • troubles de l'équilibre ;
  • mouvements anormaux des yeux ;
  • sinusite.

L'otite se soigne avec un traitement à base d'antibiotiques. Mais même guéri, le lapin peut conserver durant toute sa vie un port de tête anormal.

mountinez / Getty Images

Bactériémie (infection du sang)

La bactérie circule dans le sang en créant de nombreux dégâts pouvant entraîner des maladies respiratoires comme la pneumonie ou la pleurésie. Toutefois, les symptômes apparaissent généralement des semaines voire des mois après la contamination.

Le lapin refuse de boire et de manger et est amorphe. Sa température est élevée.

Le pronostic est mauvais et le taux de mortalité très élevé.

Les problèmes respiratoires

Les maladies respiratoires comme la pneumonie ou la pleuropneumonie sont généralement provoquées par une complication du coryza ou par la bactériémie.

Les symptômes sont : éternuement, écoulements nasaux purulents, toux, mais aussi sinusite et respiration bruyante et rapide.

Le taux de mortalité est très élevé.

Les maladies de la peau : abcès sous-cutanés

Les maladies de la peau se manifestent par de la cellulite et par des abcès sous-cutanés, fermes, bien délimités et non douloureux pour le lapin. Le traitement consiste en un acte chirurgical : on retire les abcès sous-cutanés, puis on traite aux antibiotiques.

Néanmoins, si l'abcès se situe sur un organe interne, un os ou une articulation, il est difficile d'ôter celui-ci. Le taux de mortalité est alors très élevé.

Si l'abcès se situe sur un organe génital (testicules ou utérus), la castration ou la stérilisation s'impose avec un traitement antibiotique par la suite.

Attention : il ne faut pas percer l'abcès. Cela pourrait entraîner sa réapparition quelques jours après.

Transmission de la pasteurellose chez le lapin

La pasteurellose se retrouve très fréquemment dans les élevages intensifs, mais également au sein des élevages fermiers ou en animalerie.

Par exemple, un mâle reproducteur peut transmettre la bactérie à la femelle lors de l'accouplement. Et cette dernière peut la transmettre ensuite à ses petits.

La pasteurellose se transmet également par voies aériennes, mais aussi du fait d'un habitat où l'hygiène laisse à désirer.

À savoir : le lapin peut être sain et porteur de la bactérie.

Pasteurellose du lapin : prévention

Pour prévenir la pasteurellose, il est indispensable de :

  • nettoyer et désinfecter les sols, les cages et tout l'habitat, ainsi que tous les accessoires et le matériel ;
  • installer les lapins dans un endroit ventilé, non humide et à l'abri des courants d'air vecteurs de la bactérie ;
  • éviter le surpeuplement des lapins.

Il n'existe pas de vaccin pour lutter contre la pasteurellose. Le traitement est généralement à base d'antibiotiques. Cependant, le taux de mortalité reste relativement élevé.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique