Litière pour lapin

Les accessoires indispensables en matière d'hygiène sont le bac et la litière pour lapin. Comment faire la différence pour éviter les mauvaises odeurs dans toute la maison ? Quelle caisse hygiénique est la plus adaptée à la morphologie de mon lapin, quelle litière choisir pour son confort et comment l'entretenir pour le conserver en bonne santé ? Nos réponses dans cet article.

bunnylovinggrl / Getty Images

Litière pour lapin : apprentissage de la propreté

Comme notre ami le chat, le lapin est un animal très propre qui fait facilement ses besoins dans un bac à litière ou une caisse hygiénique. Pour y parvenir, il faut un minimum d'apprentissage pour éduquer notre compagnon à s'en servir.

Avec un peu de persévérance, notre ami lapin apprend vite la propreté. Cependant, il est préférable de commencer son apprentissage dès son plus jeune âge.

Bon à savoir : contrairement au chien ou au chat, le lapin fait ses besoins beaucoup plus souvent car son appareil digestif fonctionne différemment.

Pour ce faire, on place son bac à litière dans sa cage, et si possible à l'opposé, de la mangeoire. Garnie de copeaux, de paille ou de papier journal, celui-ci comprendra très vite l'utilité de ce dernier.

Une fois l'apprentissage réussi, vous pourrez laisser votre lapin se défouler librement dans un endroit sécurisé et clos, en n'oubliant pas de laisser la porte de sa cage ouverte, afin qu'il retourne faire ses besoins autant que nécessaire.

Mon lapin n'est pas propre : que faire ?

Les lapins stérilisés sont beaucoup plus propres que les animaux non stérilisés car ils ont beaucoup moins la notion de marquage de territoire.

Le lapin sauvage ne fait jamais ses besoins dans son terrier mais quand il sort pour gambader ou pour chercher de la nourriture. Son habitat naturel est toujours impeccable et donc non souillé par ses déjections. De ce fait, certains lapins de compagnie peuvent avoir beaucoup plus de difficultés que d'autres à s'adapter à l'apprentissage de la propreté, car c'est contraire à leur instinct naturel.

Si votre lapin fait ses besoins lors de sa promenade ou un peu partout dans la maison, n'hésitez pas à le remettre de suite dans sa litière pour qu'il comprenne son utilité. En revanche, si ce dernier revient dans sa cage pour se soulager dans son bac hygiénique, félicitez-le.

Quel type de bac à litière utiliser ?

Optez de préférence pour une caisse hygiénique en plastique, beaucoup plus facile à nettoyer et à désinfecter. Ne pas utiliser des caisses en carton ou en bois qui absorbent les mauvaises odeurs et qui sont loin d'être hygiéniques.

Le bac à litière doit être adapté à la morphologie du lapin. Il doit pouvoir se mouvoir sans difficultés. Préférez un modèle avec une certaine hauteur, ce qui évitera de retrouver de la litière éparpillée un peu partout. Cependant, celui-ci ne doit pas être trop haut non plus car votre lapin doit pouvoir y accéder facilement.

Vous avez donc le choix entre :

  • un bac à litière pour chat si la cage est très spacieuse ;
  • un bac à litière à furet plus petite et de forme triangulaire ;
  • un bac à litière en coin qui permet d'économiser de la place. Il est vendu avec des clips de fixation.

Certains bacs hygiéniques sont équipés de grille amovible, très pratiques et plus faciles à nettoyer.

Attention : une mauvaise litière et un mauvais agencement de l'habitat peuvent aussi rebuter votre lapin à devenir propre.

Quelle litière choisir ?

On distingue différents types de litière comme : la paille, le foin, les copeaux, le chanvre. Quant aux granulés, ils absorbent les odeurs tout en dégageant une odeur agréable dans la maison.

Présentation des différents composants possibles d'une litière :

  • Copeaux (pin, cèdre, hêtre) : attention à ceux en pin qui peuvent créer des problèmes respiratoires à cause de sa forte odeur de résine. Ils sont aussi déconseillés aux lapins à poils longs car les copeaux adhèrent à la fourrure et créent des nœuds. Ils sont aussi très volatiles.
  • Paille : elle n'absorbe pas très bien l'humidité. Néanmoins, elle est naturelle et c'est la plus utilisée dans les exploitations, au même titre que le foin. Ce dernier est surtout utilisé pour les lapines qui préparent leur nid. Agréable aux pattes, la litière en paille ou en foin n'est pas trop volatile.
  • Chanvre : cette litière a plusieurs avantages, elle est confortable, agréable aux pattes et n'est pas poussiéreuse, ni volatile.
  • Maïs concassé : il n'est pas véritablement absorbant et surtout très épais et plutôt inconfortable.

Important : évitez le journal, il absorbe moins bien l'urine et dégage rapidement des mauvaises odeurs.

Lors du choix de votre litière, type copeaux ou maïs concassé par exemple, évitez de la prendre trop épaisse, c'est inconfortable pour l'animal.

La litière végétale pour chat

Il est aussi possible d'utiliser de la litière végétale pour chat car son avantage est d'être très absorbante. À proscrire la litière minérale pour chatqui n'est pas du tout adaptée et nocive pour notre lagomorphe.

Entretien du bac à litière

Le bac à litière doit être nettoyé quotidiennement en retirant les crottes. L'intégralité de la litière doit être renouvelée une fois par semaine.

Une bonne hygiène évite tout risque de maladie, le développement de parasites et de champignons, mais aussi, l'humidité, les mauvaises odeurs (ammoniac).

On retire donc toute la litière que l'on remplace par une litière propre. On en profite également pour bien nettoyer la caisse hygiénique avec de la l'eau chaude et du produit désinfectant.

Prix du bac à litière

Les prix sont donnés à titre indicatif, comptez environ 10 à 20 € pour un bac à litière et 3 à 5 € les 5 kg pour la litière.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique