Lapin néo-zélandais

Contrairement à ce que pourrait laisser entendre son appellation, le lapin néo-zélandais est originaire des États-Unis. Cette race moyenne très répandue est surtout élevée pour sa chair très ferme.

Lapin néo-zélandais : ses origines en quelques mots

Le néo-zélandais, originaire des États-Unis, a été créé par Monsieur Wojcik. Ce lapin domestique est issu de lapins colorés américains.

En 1920, on cherche à produire des lapins à la viande ferme et lourde, sans graisse de couverture. C'est en 1957 que Maître Jean-François Rambaud parla du néo-zélandais dans l'hexagone. Il dit de lui qu'il est un « modèle de sélection intelligente amenant à son plus haut point, la productivité d'un animal ». Cette race de lapin est introduite en France en 1960.

À noter : on compte 190 éleveurs et 1 000 reproducteurs. C'est une des races les plus utilisées pour la consommation.

volofin / Getty Images

Lapin néo-zélandais : caractéristiques

Voici en détails les principales caractéristiques du lapin néo-zélandais.

Lapin néo-zélandais : son poids

Le poids du lapin néo-zélandais doit être supérieur à 4 kg et inférieur à 5,5 kg.

Lapin néo-zélandais : son corps

  • Son corps, puissant et imposant, est de longueur moyenne, en harmonie avec une largeur bien délimitée et une profondeur importante.
  • Ce lapin possède une ossature forte et une musculature compacte. Sa croupe arrondie est large et son râble bien rempli.
  • Ses pattes sont courtes et costaudes à l'avant et puissantes à l'arrière.
  • Un petit fanon est toléré chez la femelle.

Lapin néo-zélandais : sa tête

  • La tête un peu aplatie est assez courte mais pleine. Ses mâchoires sont volumineuses et bien prononcées. Sa tête est bien attachée sur les épaules et se fond avec le tronc.
  • Elle porte deux oreilles droites, rapprochées, robustes et bien épaisses, qui mesurent entre 10,5 cm à 12,5 cm.
  • Ses yeux sont roses.

Lapin néo-zélandais : sa fourrure

  • Sa robe est assez luisante, épaisse au toucher, relativement courte mais de longueur homogène.
  • Sa couleur est blanc pur (lapin albinos). Soulignons que sa robe blanche était très prisée autrefois, sachant qu'elle pouvait facilement se teindre.

Les différentes variétés de lapins néo-zélandais

Il existe trois variétés de lapins néo-zélandais :

  • le néo-zélandais blanc avec les yeux rouges ;
  • le néo-zélandais roux  avec des yeux bruns et des ongles à la corne foncée ; 
  • le néo-zélandais noir avec des yeux marrons et des ongles à la corne foncée.

Bon à savoir : en Angleterre, les éleveurs ont créé une autre variété de lapins néo-zélandais bleus. 

Élevage du lapin néo-zélandais

Ce lapin domestique est élevé principalement pour sa viande à la chair très ferme. En tant que bon producteur de viande, on va le rencontrer principalement dans les élevages industriels, intensifs ou non.

C'est aussi un lapin de laboratoire qui aide aux avancées médicales et technologiques. Certaines associations de défense des animaux plaident pour en faire un lapin de compagnie. Cela permet à ce gentil lapin, plutôt calme et sensible, de bénéficier d'une retraite paisible et bien méritée au sein d'une famille aimante. Le fait d'adopter un lapin de laboratoire évite certaines euthanasies de sujets en parfaite santé, que l'on remplace par d'autres beaucoup plus jeunes.

Habitat du néo-zélandais

Vifs et très rustiques, les lapins néo-zélandais s'adaptent très bien au clapier et à la vie sur grillage. Ils sont souvent plusieurs dans des petites cages plus ou moins bien ventilées.

Pour obtenir une viande de qualité, il est essentiel de bien entretenir les logements de ces lapins domestiques.

Alimentation du néo-zélandais

Comme tous les lapins de consommation, le néo-zélandais est plutôt nourri avec des granulés, voire du foin.

Une alimentation riche et équilibrée permet d'obtenir une chair très ferme et moins de graisse. Notons qu'un pur néo-zélandais de race, nourri avec une alimentation de qualité, produit un rendement de viande pouvant atteindre jusqu'à 80 % de sa masse totale.

Reproduction du néo-zélandais

Très précoce et prolifique, il a une bonne vitesse de croissance. Sa maturité sexuelle se situe environ à 8 mois. Comptez au minimum 4 portées par an, voire plus, car il a un taux de reproduction élevé, à raison de 7 à 8 petits par portée.

Aussitôt sevrés, les lapereaux sont placés dans des cages d'engraissement.

Prix du lapin néo-zélandais

Pour un lapin néo-zélandais, il faut compter environ 30 € pour un sujet, soit 60 € pour un couple.

Lapin néo-zélandais : fiche récapitulative

Race

Race moyenne très répandue

Origine

États-Unis – Ascendance : lapins colorés américains

Usage

Viande ou lapin de laboratoire

Poids

Supérieur à 4 kg et inférieur à 5,5 kg

Fourrure

Dense, courte mais de longueur homogène, très fournie au toucher et de couleur blanc pur (albinos)

Comportement

Vif, sensible et calme

Prix

30 € pour un sujet (60 € pour un couple)


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique