Lapin fermier

Le lapin fermier, très recherché pour la qualité de sa chair, est un lapin domestique européen qui fait partie de l'ordre des lagomorphes. Très rustique, il s'adapte très bien à la vie en clapier.

Les races de lapins fermiers sont sélectionnées en fonction de leur taille et de leur capacité à se reproduire rapidement. Il en va de la productivité et de la rentabilité.

Présentation du lapin fermier

Le lapin fermier existe depuis des siècles et nourrit des familles entières. Aujourd'hui, il est toujours destiné à la production de sa viande. Facile à élever et calme, il peut également faire un excellent lapin de compagnie.

Il existe ainsi différentes races et variétés dans l'élevage du lapin fermier, les races moyennes étant beaucoup plus plébiscitées, comme : blanc de Hotot, Néo-Zélandais, gris du Bourbonnais, grand Russe, fauve de Bourgogne, argenté de Champagne, alaska.

Jarin13 / Getty Images

Élevage de lapins fermiers

Actuellement, on répertorie 300 000 éleveurs de lapins fermiers en France. La consommation annuelle s'élève à environ 3 à 4 kg par personne. La viande de lapin est, c'est vrai, goûteuse et diététique.

Pour obtenir une production efficace et optimale, il est nécessaire de maîtriser parfaitement les différentes étapes, notamment en matière de :

En bref, même avec un faible capital engagé, les lapins fermiers génèrent une forte valeur ajoutée et une excellente rentabilité à l'éleveur. Ils sont faciles à élever, peu onéreux en nourriture et produisent une viande de bonne qualité.

À noter : 1 lapin et 2 femelles produisent plus de 50 lapereaux par an. À vos calculettes !

Zoom sur l'élevage du lapin fermier en agriculture biologique

Les lapins fermiers sont très utilisés en agriculture biologique. Pour le bien-être de l'animal et pour une meilleure qualité de sa viande, cet élevage demande certaines spécificités autorisées et répondant aux critères de l'agriculture bio, comme :

  • un habitat mobile de prairie (cage ou enclos) qui doit être déplacé quotidiennement ;
  • des parcours clôturés, ombragés pourvus de végétaux ;
  • un habitat en semi-plein air, comprenant des surfaces d'exercice extérieures sans végétation ;
  • des bâtiments bien isolés, aérés, bénéficiant d'un éclairage naturel.

Attention : les élevages sur sol grillagé sont, quant à eux, strictement interdits.

Abattage et transformation du lapin fermier

Le lapin fermier demande un engraissement rapide. Il est ainsi abattu vers l'âge de 3 mois environ. Il est ensuite découpé et vendu. D'autres lapins fermiers sont transformés en pâtés. La viande est maintenue à 3°C.

La vente directe : de nombreux consommateurs préfèrent passer par la vente à la ferme ou les marchés, souvent garants de lapins de qualité. Comptez entre 12 et 15 € le kg.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique