Lapin Alaska

Originaire d'Allemagne, et de race moyenne peu répandue, le lapin Alaska, à la robe d'un noir intense et brillant, était essentiellement utilisé pour sa fourrure. Aujourd'hui, il est surtout élevé comme lapin de consommation.

Lapin Alaska : ses origines en quelques mots

On ne sait pas grand chose sur le lapin Alaska. Toutefois, originaire d'Allemagne, il descend des lapins russes et argentés, voire havane et hollandais. Son créateur, dont on ne connaît pas le nom, souhaitait produire un lapin reprenant la fourrure du renard d'Alaska (pelage noir avec des poils blancs et longs) ; il n'y parvint pas.

Son standard fut adopté le 12 mai 1923 par la Société française de cuniculture. Notons que c'est un des rares lapins typiquement noirs. Il a même été utilisé pour créer le rex noir. On le rencontre plus particulièrement dans l'Est de la France et en Allemagne.

À noter : on compte 250 éleveurs amateurs en France.

foto_grafica / Getty Images

Lapin Alaska : caractéristiques

Voici en détails les principales caractéristiques du lapin Alaska.

Lapin Alaska : son poids

Le poids doit être supérieur à 3 kg et inférieur à 4 kg.

Lapin Alaska : son corps

  • Son corps est compact, massif, à la rotondité de la croupe parfaite. Son avant-train est bien développé.
  • Ses pattes sont fortes et celles de l'arrière bien positionnées. Ses ongles sont noirs.
  • Un tout petit fanon est autorisé chez la femelle.

Lapin Alaska : sa tête

  • Adhérant bien au tronc, sa tête courte et large est plus allongée chez la femelle.
  • Deux oreilles consistantes et bien dressées sont droites et serrées l'une contre l'autre. Elles mesurent entre 10 et 11 cm.
  • Ses yeux vifs sont grand ouverts et de couleur brun noirâtre.

Lapin Alaska : sa fourrure

  • Sa fourrure brillante est très fournie et soyeuse, mais fine.
  • Seul le coloris noir uniforme très profond et intense, avec des reflets très luisants, est admis. Le dessous du corps est noir plus mat.

Attention : le pelage se décolore au soleil.

Élevage du lapin Alaska

Autrefois, ce superbe lapin domestique était élevé plus généralement pour sa fourrure, qui ressemblait à celle du renard d'Alaska. Aujourd'hui, c'est comme lapin de consommation qu'il est utilisé et très recherché. Sa chair fine est excellente.

Habitat de l'Alaska

Très rustique, le lapin Alaska est facile à élever. Il s'adapte très bien à la vie en extérieur dans des clapiers.

Toutefois, et malgré sa nature plutôt robuste, il est important de ne pas délaisser pour autant l'entretien de son habitat. Pour éviter la propagation de maladies et de parasites, il est indispensable d'observer une hygiène parfaite. Il en est de même pour le matériel utilisé (abreuvoirs, mangeoires, litière) qui doit être nettoyé régulièrement.

Alimentation de l'Alaska

Plus la nourriture est saine et riche, plus la qualité de la viande sera au rendez-vous, sans compter son rendement. Le mieux est d'opter pour des granulés, des fruits et des légumes et éventuellement des herbes fraîches, de la luzerne, du maïs, du blé et de l'avoine. Quant au foin, il est à distribuer à volonté !

Important : l'eau doit être renouvelée quotidiennement.

Reproduction de l'Alaska

De nature très prolifique, le lapin Alaska atteint sa maturité sexuelle vers 6 mois environ. Comptez au minimum 4 portées par an, à raison de 8 petits en moyenne par portée. À noter que l'instinct maternel est très développé chez la femelle.

L'Alaska : un lapin de compagnie ?

Comme la plupart des autres lapins, le lapin Alaska, calme et docile, peut être un excellent compagnon pour une famille souhaitant adopter un lapin de compagnie.

Prix du lapin Alaska

Pour un lapin Alaska, il faut compter environ 30 €.

Lapin Alaska : fiche récapitulative

Race

Race moyenne peu répandue

Origine

Allemagne – Ascendance : russe, argenté, voire havane et hollandais

Usage

Autrefois pour sa fourrure, aujourd'hui pour sa viande

Poids

Supérieur à 3 kg et inférieur à 4 kg

Fourrure

Fine, bien fournie et très luisante de couleur noir intense aux reflets brillants

Comportement

Calme et docile

Prix

30 € pour un sujet


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique