Gestation du lapin

L'accouplement est maintenant terminé pour vos lapins ? Il ne reste plus qu'à surveiller la gestation et la mise bas de la femelle.

Gestation du lapin : déroulement

Gestation de la lapine

La gestation dure entre 29 à 35 jours, le 31 et 32e jour étant à surveiller plus particulièrement. Pour savoir si la femelle est gravide, il faut palper soigneusement son abdomen une quinzaine de jours après la période de reproduction. Si vous sentez comme l'équivalent d'un petit grain de raisin, c'est sûrement le fœtus. Veillez à effectuer cette opération avec beaucoup de précautions afin de ne rien détériorer.

Durant la période de gestation, il est judicieux d'installer la femelle dans un endroit tranquille pour qu'elle ne soit pas inquiète ni stressée, cela pourrait provoquer un avortement.

La femelle a un bon appétit et s'abreuve beaucoup plus. Pendant ce temps, son alimentation doit être plus abondante, riche, saine et variée. Quant à l'eau, elle doit être renouvelée quotidiennement et distribuée à volonté. La lapine va prendre du poids.

grossserge / Getty Images

La préparation du nid de la lapine

Quelques jours avant la mise bas, elle va commencer à préparer son nid pour ses petits. Elle cherche alors le meilleur endroit dans la cage pour les installer. Elle s'arrache ensuite les poils de son abdomen, avec ses dents, et cherche de la paille ou de la laine, pour préparer un nid douillet. Dans la nature, elle creuse un trou qu'elle garnit de paille et de poils.

Vous pouvez aussi placer une boîte à nid quelques jours avant la mise bas. Pour une lapine de race moyenne, comptez une boîte de 40 x 30 x 30 cm, avec un rebord surélevé pour que les petits ne tombent pas. La femelle doit pouvoir se mouvoir facilement, mais aussi entrer et sortir à son aise. Elle ne doit surtout pas se blesser.

Important : on place la caisse à l'opposé de sa litière afin qu'elle ne confonde pas les deux.

Gestation : la mise bas de la lapine

Le grand jour est arrivé !

La mise bas a généralement lieu la nuit ou aux premières heures du matin. L'accouchement est relativement rapide (10 à 30 minutes) et se passe sans trop de difficultés. Les petits sont expulsés à environ 10 minutes d'intervalle et l'intervention humaine est très rare.

Une fois les petits évacués, la lapine coupe le cordon, mange le placenta et lèche délicatement ses bébés pour bien les nettoyer. Puis, elle les met à téter.

Naissance des petits

Pour une première portée, on recense moins de petits que pour les parturitions à venir. Comptez toutefois environ :

  • 4 à 5 petits pour les races naines ;
  • 8 à 12 pour les races moyennes et grandes races.

Les lapereaux naissent sans poils, les yeux et les oreilles fermés. Ils sont donc sourds et aveugles et pèsent entre 30 et 80 g selon la race.

Lors des grandes portées, la femelle n'a pas assez de mamelles pour nourrir tout ce petit monde. Il faut donc rester vigilant, et éventuellement retirer les petits les plus chétifs pour n'en garder que 8. Il ne faut pas trop fatiguer la maman qui doit nourrir toute sa famille. En cas de mises bas simultanées, on peut aussi placer les petits dans une autre portée moins importante, dès la naissance. Cela permet d'équilibrer les portées.

À noter : n'hésitez à retirer les morts-nés, ou ceux qui sont déformés. Puis inspectez la couche et retirez les restes de placenta.

Au 5e jour, on aperçoit les poils qui commencent à pousser. Le 10e jour, les yeux des petits s'entrouvrent. Ils sortent enfin de leur nid douillet entre le 10e et le 15e jour. Il est conseillé de ne pas changer la litière de la cage dans la semaine qui précède l'accouchement et dans le mois qui suit.

Gestation et comportement de la lapine

Ne vous alarmez pas si vous constatez que la lapine reste 4 à 5 minutes environ avec ses petits pour les allaiter. C'est un comportement tout à fait normal chez notre lagomorphe.

La femelle vaque à ses occupations puis va les allaiter très peu de temps. Quand elle fait son apparition dans son nid, les petits assaillent ses mamelles car ils sont affamés. Ils avalent le lait d'une traite. Cela correspond à 20 % de leur poids corporel.

Surveillez tout de même qu'ils grossissent convenablement pendant le temps de la lactation. Attention, on évite de mettre la main dans le nid, excepté pour extraire un lapin mort ou malade.

Si un petit sort ou tombe du nid, exceptionnellement, on le replace car la lapine ne le fera pas de son propre-chef.

Attention : on ne laisse pas le mâle avec sa petite famille, il pourrait l'attaquer et la tuer.

Gestation : maladies liées à la mise bas

On distingue certaines pathologies liées à l'accouchement.

Gestation, mise bas et toxémie

La toxémie correspond à un gros manque de calcium dans le sang. Une dizaine de jours après l'accouchement, la lapine est prise de tremblements, a des difficultés à se mouvoir, ne se nourrit plus puis abandonne ses petits. Viennent ensuite les convulsions, le coma et la mort.

En cas de doute, consultez rapidement votre vétérinaire qui mettra la lapine sous perfusions intraveineuses de calcium.

Gestation, mise bas et pyomètre

Comme pour la toxémie, cette pathologie surgit une quinzaine de jours après la mise bas. C'est une infection de l'utérus.

La lapine a de la fièvre, ne se nourrit plus, est amorphe et abandonne ses petits. On peut apercevoir un liquide purulent au niveau de la vulve. Dans ce cas, contactez rapidement le vétérinaire qui prescrira le traitement adéquat.

Gestation, mise bas et mammite

La mammite est une inflammation des glandes mammaires. Les mamelles sont gonflées, chaudes et douloureuses. La lapine a de la fièvre, est amorphe et anorexique. Puis, elle n'allaite plus ces petits.

Bien entendu, il est impératif de consulter son vétérinaire pour soigner la lapine.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique