Gale du lapin

Comme la teigne, la gale du lapin est une maladie parasitaire et une infestation de la peau provoquée par de minuscules acariens.

On distingue deux sortes de gale du lapin :

  • la plus courante est la gale des oreilles, nommée « rabbit ear mite » ou REM ;
  • la gale du corps, qui est beaucoup plus rare.
pixtawan / Getty Images

Gale du lapin : la gale des oreilles

La gale auriculaire, forme de gale la plus fréquente chez le lapin, est due au parasite nommé Psoroptes cuniculi. Cet acarien peut infester une oreille ou les deux, attiré par la chaleur et l'humidité de cette partie du corps. Il se nourrit du sang de son hôte.

Une fois introduit dans l'oreille du lapin, le parasite provoque des irritations, occasionnées par le mucus et les excréments de l'acarien. Plus il y a de parasites, plus les démangeaisons sont intenses.

Symptômes de la gale des oreilles

Le lapin secoue souvent la tête, se gratte et se frotte l'oreille contre les barreaux de la cage.

Il a souvent la tête penchée car les démangeaisons le gênent et sont douloureuses. Certains lapins peuvent même s'automutiler.

On peut apercevoir un écoulement de couleur jaunâtre, gris ou brunâtre, provenant de l'oreille, puis une formation de croûtes dégageant une odeur nauséabonde. On distingue aussi de petites écailles collées à la peau, encerclées par des zones dépourvues de poils dans le canal auriculaire et le pavillon interne de l'oreille.

Traitement de la gale des oreilles

Bien traitée et soignée dès le début de son apparition, la gale des oreilles est relativement bénigne. Dans le cas contraire, cette dernière peut découler sur une otite pouvant entraîner une rupture du tympan, un torticolis voire un syndrome vestibulaire (vertiges, troubles de l'équilibre).

Dans les cas les plus graves et quand la couche de pus et de croûte mesurent jusqu'à 2 cm, l'oreille tombe sur le côté.

Si vous soupçonnez une gale des oreilles, consultez sans plus tarder votre vétérinaire. Ce dernier vous prescrira des gouttes spécifiques pour bien nettoyer les oreilles durant une dizaine de jours environ. Les croûtes tomberont toutes seules.

Attention : il ne faut surtout pas retirer les croûtes, c'est très douloureux pour votre compagnon et la peau sera dégradée et ensanglantée.

La gale du corps chez le lapin

Beaucoup plus rare que la gale des oreilles, la gale du corps, ou gale sarcoptique, est provoquée par de minuscules acariens nommés Sarcoptes scabiei. Cette maladie affecte également d'autres animaux domestiques tels que les chiens ou les chats, et est transmissible à l'homme.

Ces petits parasites se propagent d'un hôte à un autre au moyen des larves qui se situent à la surface de la peau. Les femelles creusent de petites galeries sous la peau du lapin et y pondent des œufs, puis les larves se développent dans ces tunnels. Seules les larves adultes et mâles vivent sur la peau. Un cycle d'œuf à parasites dure environ deux à trois semaines.

Certains de ces petits acariens tombent sur le sol et contaminent donc l'environnement de proximité.

À savoir : cette maladie est dite « zoonotique », c'est-à-dire qu'elle se transmet des animaux vertébrés à l'homme.

Les symptômes de la gale du corps du lapin

Au début, la gale sarcoptique se manifeste par un prurit et des croûtes qui surgissent sur la tête, puis sur les pattes (base des griffes et face plantaire), et enfin sur le reste du corps. On aperçoit des lésions au niveau des lèvres, du nez, de la face, du menton, à la base des oreilles, sur le cou puis sur l'ensemble du corps. Elle peut même se loger dans la région périnéale.

La gale du corps provoque de violentes démangeaisons. Le lapin se lèche, se gratte continuellement puis perd ses poils. En cas de démangeaisons très intenses, il peut aller jusqu'à l'automutilation.

Mal soignée ou non traitée à temps, la gale de corps peut entraîner une anémie et une leucopénie (baisse du taux de globules blancs dans le sang). Le lapin meurt au bout de quelques semaines.

Gale sarcoptique : prévention et traitement

En cas de doute, il est impératif de consulter rapidement votre vétérinaire. Ce dernier procède à un raclage de la peau, voire une biopsie, pour déceler la présence des parasites.

Pour venir à bout de la gale du corps, le vétérinaire peut prescrire une solution de benzyl-benzoate et de la moxidectine.

En parallèle, nettoyez bien et désinfectez l'habitat du lapin, l'enclos ainsi que l'environnement de proximité. En effet, le parasite peut survivre des semaines même en l'absence d'hôte.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique