Cuniculteur

Le cuniculteur est un éleveur de lapins domestiques qui peut se consacrer à une ou plusieurs races de lapins. Certaines d'entre elles sont destinées à la consommation, tandis que d'autres sont plébiscitées pour devenir des animaux de compagnie.

Qu'est-ce qu'un cuniculteur ?

Le cuniculteur peut se lancer dans deux types d'élevage de lapins, avec des méthodes et installations qui ne sont pas tout à fait similaires :

À noter : il est beaucoup plus rare de rencontrer des cuniculteurs spécialisés dans l'élevage de lapins pour leur fourrure ou ou l'alimentation des laboratoires.

De nombreux particuliers pratiquent aussi l'autoconsommation dans leur propre élevage de lapins, tandis que d'autres font de l'élevage de loisir pour accéder à des concours ou à des expositions. Pour tenter d'être le meilleur, le cuniculteur doit se fier au standard de la race qu'il élève.

Le cuniculteur : éleveur de lapins de compagnie

Son objectif est de vendre des lapins directement à des particuliers ou à des animaleries. Il a généralement 1 ou 2 races de prédilection, mais pas plus.  Il habitue donc le lapin à être proche de l'humain, en le manipulant avec précaution, en lui prodiguant des soins et en lui apportant de l'affection, mais aussi en l'apprivoisant.

Les lapins sont élevés dans des cages confortables bénéficiant de tous les accessoires nécessaires à leur épanouissement.

Bon à savoir : le cuniculteur éleveur de lapins de compagnie a généralement besoin de beaucoup moins d'espace que son homologue.

jenoche / Getty Images

Le cuniculteur : éleveur de lapins fermiers

Malheureusement pour le lapin fermier, sa durée de vie sera très courte. Il est élevé généralement dans des clapiers pour l'engraissement.

Ce type de cuniculteur utilise le plus souvent la production intensive. D'autres préfèrent se consacrer à l'élevage biologique prenant en compte plus d'éléments liés aux conditions de vie de l'animal.

Dans tous les cas, l'éleveur aura besoin d'une installation adaptée pour mettre en œuvre une bonne production de lapins. Il aura donc un certain nombre de besoins :

  • un cheptel (mâles, femelles, lapereaux) ;
  • de grandes surfaces d'aménagement pour accueillir des bâtiments d'exploitation et divers matériels ;
  • un bâtiment d'élevage (cage, clapier, boîte à nid) ;
  • un hangar de stockage (matériel, paille, foin, nourriture) ;
  • un bâtiment pour abriter le matériel de culture et d'élevage.

Le cuniculteur et la FFC

Le cuniculteur est souvent adhérent ou référencé à la FFC (Fédération française de cuniculture), ce qui lui permet de bénéficier de nombreux renseignements sur l'élevage, les races de lapins, les différentes lois et contraintes réglementaires liées à son activité, les fournisseurs, la biologie et les expositions.

C'est une véritable source d'informations très utile et indispensable dans son métier.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique