Durée de vie du lapin

Tous les lapins ne sont pas logés à la même enseigne en matière d'espérance de vie. Cela dépend de plusieurs paramètres et de la façon dont ils vivent. Certains ont plus de chance que d'autres. Comparons les cas du lapin fermier, du lapin sauvage et du lapin de compagnie.

Durée de vie du lapin de garenne

Les lapins de garenne, ou lapins sauvages, vivent dans la nature et sont donc beaucoup plus exposés aux prédateurs, aux chasseurs et aux différentes maladies et épidémies, comme la myxomatose par exemple. Leur durée de vie est donc naturellement beaucoup plus courte, à savoir 2 à 3 ans environ.

À noter : il existe une forte mortalité chez les lapins juvéniles.

Espérance de vie du lapin fermier

Nos pauvres lapins fermiers ont eux une durée de vie très très courte ! Ils sont élevés principalement pour leur viande et font partie des productions intensives ; ils peuvent même mourir avant leur abattage. Leur durée de vie est donc éphémère, sachant qu'ils sont conduits à l'abattoir à l'âge de 3 mois environ.

L'élevage intensif est l'avenir le moins chanceux de nos amis lapins. Ces derniers sont confinés, serrés les uns sur les autres dans une cage sur un sol grillagé ; un inconfort perpétuel et souvent des maux de pattes. Ils sont malheureusement réduits à l'engraissement et ne peuvent en aucun cas se défouler.

Deddeda Stemler / Getty Images

Quant aux lapines, elles sont très sollicitées pour les portées. Elles ont une espérance de vie extrêmement réduite car elles peuvent tout juste bouger dans leur cage. Elles présentent régulièrement des déformations de leur squelette, sans compter les lésions aux pattes.

Terminons par les lapereaux qui subissent une forte mortalité. Ils sont en effet triés dès leur naissance et les plus petits et et chétifs sont immédiatement éliminés.

Espérance de vie du lapin de compagnie

Les lapins de compagnie ont la chance de bénéficier d'une durée de vie beaucoup plus longue que leurs autres congénères. Elle se situe entre 8 à 12 ans, voire beaucoup plus pour ceux qui sont très choyés. Ils sont généralement bien soignés et entretenus par leur propriétaire.

Notons que les propriétaires de lapins de compagnie sont très soucieux de la santé de leur compagnon. Ils vont donc mieux s'informer pour préserver et augmenter le bien-être et le confort de leur animal.

Bon à savoir : de nombreux vétérinaires sont aujourd'hui spécialisés dans les NAC (nouveaux animaux de compagnie) dont le lapin fait partie. Ainsi, ils connaissent et appréhendent beaucoup mieux les complications liées aux lapins.

Comment mieux préserver la durée de vie du lapin ?

De nombreux paramètres permettent de garantir une espérance de vie la plus longue possible pour le lapin.

  • Des conditions de vie adaptées, et un habitat confortable, comme une cage spacieuse agrémentée de jouets et de cachettes, mais aussi un enclos fermé, pour un meilleur épanouissement.
  • Une alimentation saine et équilibrée est aussi un critère à ne pas négliger, pour le maintien de sa forme et lui éviter de devenir obèse. Un foin de bonne qualité est également essentiel car celui qui est poussiéreux et moisi favorisera les problèmes respiratoires.
  • Une attention constante de votre part accentue la durée de vie de votre compagnon à 4 pattes pour se sentir aimé et entouré.
  • Des soins hygiéniques et médicaux irréprochables, comme les vaccinations ou la stérilisation, pour réduire considérablement le risque de maladies gynécologiques.

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique