Adopter un lapin

Adopter un lapin, c'est en faire son animal de compagnie contrairement aux lapins fermiers qu'on élève pour leur viande.

Adoption d'un lapin : enjeux

L'espérance de vie d'un lapin est de 8 à 10 ans, voire plus pour certains. Adopter un lapin n'est donc pas un acte anodin, mais un vrai engagement de chaque jour.

Ce compagnon à quatre pattes aura besoin d'attention, d'affection et de soins tout au long de sa vie. Il est donc essentiel d'en être conscient avant de l'adopter.

KatarinaGondova / Getty Images

Vous devrez également prévoir un petit budget pour :

Adopter un lapin : avantages et inconvénients

L'adoption d'un lapin implique en effet un intérêt certain, mais aussi quelques inconvénients.

Les avantages d'adopter un lapin

Voici les principaux avantages d'avoir un lapin à la maison :

  • Le lapin est un petit animal de compagnie facile à élever.
  • Il ne prend pas beaucoup de place.
  • Contrairement au chien, il n'est pas nécessaire de le sortir quotidiennement.

Attention : ce n'est pas un jouet ni une peluche mais un être vivant. Les enfants devront le manipuler avec beaucoup de précautions. Une chute est vite arrivée et peut entraîner des fractures chez l'animal.

Les inconvénients d'adopter un lapin

Deux inconvénients majeurs peuvent être problématiques pour certains. Il est donc important de bien les prendre en considération avant l'adoption.

  • Le lapin a l'instinct sexuel très développé surtout au moment de la puberté. Vous serez donc confronté aux parades amoureuses, jets d'urine intempestifs, voire à une certaine agressivité ou mauvaise humeur. Il est souvent conseillé la castration ou la stérilisation.
  • Pendant les vacances vous aurez le choix entre faire garder votre lapin par un de vos proches par exemple, ou l'emmener en voyage avec vous. Cela dépendra généralement de l'endroit et du contexte de vos congés. Les hôtels, campings et locations acceptent rarement les animaux. Il faut y penser avant et prévoir le cas échéant une cage de transport pour qu'il soit confortablement installé pendant le trajet.

Adopter un lapin : mais lequel choisir ?

Attention au coup de cœur !

Il est préférable de prendre un peu de recul et de temps de réflexion. Choisissez un lapin vif et non prostré dans sa cage. Vérifiez également son état général avant d'arrêter votre choix comme :

  • le nez sans écoulement ;
  • les dents propres et saines ;
  • les yeux vifs et sans sécrétions ;
  • les oreilles propres et sans traces de cérumen (le lapin ne doit pas avoir la tête penchée de côté) ;
  • les pattes propres et garnies de fourrure dessus et dessous. Si le poil est humide en dessous, ce n'est pas normal car le lapin se nettoie avec l'intérieur de ses pattes. Cela peut être un signe d'écoulement nasal ;
  • la fourrure brillante et dense avec aucune zone de dépilation ou de présence de puces ou autres parasites.

Important : vérifiez également sur l'ensemble du corps qu'il n'y a pas de grosseurs ou d'irrégularités.

Choisir son lapin selon sa race

Qu'elle que soit leur race, les lapins sont des animaux affectueux, sociables et calmes.

On peut donc opter pour un lapin de petite race, de moyenne race, de grande race ou le lapin nain. Ce dernier étant le plus plébiscité en tant qu'animal de compagnie. Le lapin fermier peut toutefois être un excellent compagnon car il possède les mêmes qualités en termes de comportement et de caractère que le lapin nain. Il est par contre plus robuste et donc moins fragile.

Le choix n'appartient qu'à vous ! Mais il doit être réfléchi et correspondre à votre mode de vie. Si vous habitez un petit appartement sans jardin, il est préférable d'opter pour un lapin nain ou un lapin de petite race qui prendra beaucoup moins de place qu'un géant des Flandres par exemple. 

Adopter un lapin : où l'acheter ?

Il est conseillé d'acheter, chez un éleveur sérieux et fiable, un jeune lapin, d'au moins 2 mois, car il aura été correctement sevré. L'éleveur doit pouvoir répondre à toutes les questions que vous vous posez. Son petit élevage doit être propre et les lapins en bonne santé. N'hésitez pas à demander à visiter les installations.

Des centres d'accueil ou refuges accueillent des lapins domestiques devenus indésirables. Ces lapins de compagnie abandonnés par leurs maîtres sont bien soignés et souvent stérilisés ou castrés avant d'être adoptés.

Adopter un de ces lapins, c'est lui offrir un meilleur départ et une chance inespérée de retrouver une famille aimante et libérer sa place pour un autre malchanceux !


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique