Acheter un lapin

Comme pour tous les animaux domestiques, le lapin est un petit animal qui demande de l'attention, de l'affection et des soins quotidiens. Acheter un lapin n'est pas anodin et doit rester une action réfléchie et préparée.

Acheter un lapin : un engagement au quotidien

L'achat d'un animal n'est pas un acte anodin. Adopter un lapin demande de lui consacrer du temps et un certain budget. C'est un engagement au quotidien. Il faut le nourrir, le soigner, entretenir son espace de vie, et aussi trouver une solution quand vous partez en vacances.

Votre animal doit correspondre à votre mode de vie, c'est essentiel pour votre bien-être à tous les deux. Notons qu'un lapin malheureux est un lapin qui reste toujours enfermé dans sa cage, sans contact avec l'extérieur. Autant acheter une peluche.

Autre point important, si vous adoptez un lapin pour vos enfants, ayez en tête que vos petites têtes blondes peuvent se lasser facilement de leur compagnon de jeux, pour donner place à la tablette dernier cri. Dans ce cas, c'est vous qui devrez prendre la relève et prendre le temps de vous en occuper.

Important : l'espérance de vie d'un lapin est de 8 à 10 ans, voire plus.

Ryhor Bruyeu / Getty Images

Acheter un lapin : lapin en maison

Le lapin est un petit animal facile à élever et à entretenir, qui s'adapte très bien à la vie en appartement. Il s'apprivoise également très bien.

D'un tempérament sociable, calme, affectueux, attachant, joueur et un brin dynamique, il a besoin d'un grand espace pour se divertir et faire un peu d'exercice. Toutefois, lorsqu'il joue les explorateurs dans votre maison, il est préférable de le surveiller attentivement pour éviter qu'il n'abîme vos meubles, livres ou câbles électriques.

Si vous avez un petit appartement, n'oubliez pas que votre compagnon à grandes oreilles aura besoin d'un cadre vie confortable et spacieux pour vivre pleinement sa vie de lapin.

Il faut aussi prendre en compte que cette magnifique boule de poils n'est pas un jouet, mais un être vivant qui doit être respecté. Ce qui veut dire que la race de lapin que vous aurez choisie doit correspondre à l'âge de vos enfants.

Acheter un lapin : comment le choisir ?

Vous avez pris votre décision et choisi la race de lapin qui convient le mieux à votre mode de vie. Maintenant il ne faut pas se tromper sur le lapin que vous allez adopter, car il doit être en bonne santé.

Tout d'abord, on le regarde évoluer dans sa cage qui doit être bien entretenue et propre. S'il reste prostré, qu'il vous semble chétif ou malade, passez votre chemin. Un lapin en bonne santé est un lapin vif et curieux.

Vous avez jeté votre dévolu sur l'un d'entre eux ? Demandez à l'éleveur de pouvoir l'examiner. Pour ce faire, le vendeur doit le sortir de sa cage. Le lapin ne doit pas être effrayé, griffer ou mordre. Il doit se laisser approcher et attraper facilement. Ce qui veut dire qu'il est habitué à l'homme et qu'il est bien domestiqué.

Ce qu'il faut vérifier avant d'acheter un lapin

Vous l'avez dans les bras, vérifiez minutieusement les points suivants :

  • sa fourrure est brillante, lisse, dense sans zone dépourvue de poils ou avec des croûtes ;
  • les yeux sont vifs et propres. Il ne doit y avoir aucun larmoiement, écoulement ou croûte ;
  • les narines sont sèches et propres, il en est de même pour les oreilles qui doivent être dépourvues de cérumen ;
  • les dents sont propres et blanches et celles de la mâchoire supérieure doivent coïncider avec celles de la mâchoire inférieure ;
  • les poils en dessous des pattes supérieures doivent être sèches et non humides ou mouillées. Ce qui serait le signe d'un écoulement nasal ou des yeux qui larmoient car le lapin se nettoie en se frottant avec ses pattes supérieures. Ses membres sont robustes et droits ;
  • les régions anales et génitales ne doivent pas être souillées par de l'urine ou des excréments ;
  • pour le corps, il faut passer sa main légèrement sur le dos et le reste du corps. Vous ne devez percevoir aucune grosseur, ni d'irrégularités.

Choisir un lapin de quel âge ?

Il est vivement conseillé d'opter pour un lapin d'au moins 2 mois qui sera parfaitement sevré. Il sera moins sujet aux maladies et moins exposé aux troubles liés au stress.

Restez prudent car des animaleries, parfois peu scrupuleuses, sont prêtes à vous vendre des petits lapins beaucoup plus jeunes, qu'elles feront passer pour des races naines. Une astuce pour ne pas se faire avoir et reconnaître un lapin de race naine : regardez ses oreilles qui doivent être beaucoup plus petites que celles d'un lapin normal.

Acheter un lapin mâle ou femelle ?

Dans tous les cas, il est préférable de les stériliser si vous ne souhaitez pas de portée.

Les mâles sont plus affectueux et plus joueurs que les femelles qui peuvent avoir leurs humeurs quand elles sont en période de reproduction. Néanmoins, quand il atteint sa maturité sexuelle, le mâle marque son territoire par des jets d'urine intempestifs un peu partout.

Acheter un ou plusieurs lapins ?

Quelquefois, on préfère avoir deux lapins car ils se tiennent compagnie en votre absence. Si ceux-ci sont de sexe opposé, pensez à les stériliser dès que possible.

Il est plutôt conseillé d'adopter les deux lapins en même temps et quand ils sont jeunes afin qu'ils s'habituent rapidement l'un à l'autre.

Acheter un lapin : chez l'éleveur ou en animalerie ?

L'éleveur est un passionné qui saura vous parler et vous conseiller sur la race qu'il élève. Il aime son métier et prend son travail à cœur. Il manipule ses sujets avec beaucoup de précaution et d'affection, il les respecte.

De nombreuses animaleries sont aussi très sérieuses. Néanmoins, elles vendent plusieurs espèces d'animaux et les vendeurs ne sont pas forcément compétents dans toutes les espèces. Ils auront beaucoup de mal à répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la provenance, la race ou l'entretien de l'animal.

Vous faites le choix d'acheter votre lapin chez un éleveur. Optez pour un éleveur référencé à la Fédération française de cuniculture (FFC), c'est déjà un gage de fiabilité.

Puis, prenez le temps de visiter son élevage et de lui poser toutes les questions sur la race qu'il vous propose. Il doit prendre le temps de vous renseigner et de vous conseiller.

Lors de la visite, vérifiez que les locaux soient bien entretenus. Les cages doivent être spacieuses, propres et non surpeuplées. Un espace doit être dédié également à la quarantaine lors de nouveaux venus ou pour les lapins malades.

L'idéal serait de pouvoir voir les parents du lapin que vous souhaitez adopter. Ils doivent être en bonne santé. Dans le cas contraire, il est préférable de rencontrer un autre éleveur.

Acheter un lapin : son prix

Tout dépend de la race du lapin. Certaines sont plus recherchées que d'autres. Les prix sont aussi très variables d'un vendeur à un autre.

Cependant, ce n'est pas le lapin qui est le plus onéreux, il faut surtout penser à tout le matériel annexe nécessaire à son bien-être et sa bonne santé.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique lapin

Tout le guide pratique