Sommaire

La cæcotrophie, ou l'ingestion d'excréments, est un comportement tout à fait normal chez le lapin. Il mange ses cæcotrophes, qui sont riches en protéines et en vitamines, et qui s'apparentent à des crottes. C'est excellent pour sa santé ! La cæcotrophie du lapin est en effet pour lui incontournable et même essentielle, lui permettant d'éviter toutes carences.

Qu'est-ce que la cæcotrophie ?

Processus de la cæcotrophie

Les meilleures sources de nutriments pour le lapin sont les cæcotrophes. Ils sont composés de grappes brillantes, humides, bien formées et odorantes, et ressemblent à des crottes. Ils sont riches en vitamine B, en protéines et en acides aminés.

Ces cæcotrophes sont un type d'excréments particuliers recouverts de mucus, que l'on trouve dans le cæcum qui les expulse. Leur rôle est de protéger les bactéries de l'action des sucs gastriques. Pour cela, ils continuent leur processus de fermentation et engendrent des substances nutritives. En bref, le lapin ayant un régime spécifiquement végétarien, c'est le cæcum qui assure la fermentation de la cellulose pour en retirer un maximum de substances nutritives.

Lire l'article Ooreka

Cæcotrophie : comment ça se passe dans l'intestin ?

L'intestin grêle du lapin est long et fin, tandis que le gros intestin, plutôt très développé, est scindé en côlon et en cæcum. Ce dernier se termine en cul-de-sac qui part de la jonction entre l'intestin grêle et le colon.

Les aliments sont rongés par les incisives et broyés par les molaires du lagomorphe. Puis, ils s'imbibent des sécrétions des glandes salivaires avant de rejoindre l'œsophage, puis l'estomac. Ils passent ensuite dans l'intestin grêle puis dans le cæcum qui fabrique la nuit des excréments mous, qu'on appelle cæcotrophes, et le jour des excréments durs. En clair, les grosses fibres sont éliminées sous forme de crottes dures, tandis que les autres seront conservées pour en faire un aliment nutritif. L'animal va donc manger et digérer en 2 fois.

Le lapin récupère directement de son anus les cæcotrophes et ne les laisse pas tomber par terre. Au cours de la dégustation, il n'a pas l'air particulièrement inspiré et mâchouille tranquillement.

Cæcotrophie : pourquoi le lapin mange-t-il ses crottes ?

À l'état sauvage, le lapin de garenne dispose d'une alimentation pauvre. Il se nourrit d'herbes, de feuilles de bourgeons et de racines. En hiver, c'est plus compliqué ; la nourriture se faisant beaucoup plus rare. Il va vite se retrouver à la diète. La cæcotrophie va alors compenser ce phénomène et faire office de source de vitamines et éviter au lapin toute carence.

Un lapin en bonne santé ne doit pas, ou très peu, laisser de cæcotrophes dans sa cage. Dans le contraire, on peut penser que sa nourriture est trop riche en protéine et pas assez en grosses fibres, ce qui peut créer des troubles digestifs. C'est là que le foin joue un rôle important dans l'alimentation du lapin. Il doit être non poussiéreux, sentir bon et distribué à volonté.

Lire l'article Ooreka

Mon lapin ne mange pas ses crottes : pour quelles raisons ?

Différentes raisons peuvent motiver votre lapin à ne pas manger ses cæcotrophes. Les signes fréquents annonciateurs sont : l'obésité, le stress et la maladie.

Le lapin obèse

Il dispose d'une nourriture beaucoup trop riche et va donc rencontrer des troubles digestifs et abandonner ses cæcotrophes. Pour résoudre ce type de problème, il faut revoir son alimentation en réduisant fortement la portion de granulés pendant quelques jours. Elle sera constituée en majeure partie de foin et de verdure pour aider le lapin à rétablir sa flore bactérienne intestinale. Au bout d'une semaine, vous devriez constater une nette amélioration.

Le lapin inquiet ou stressé

Un lapin inquiet n'ayant par exemple pas encore trouvé sa place au sein de la famille, ou vivant une cohabitation difficile avec un autre camarade, risque le plus souvent de ne plus manger ses cæcotrophes.

Laissez-lui le temps de s'habituer et aidez-le à s'apaiser. Très vitre, vous l'observerez la tête entre les jambes et ce sera bon signe. Il recommencera à manger ses cæcotrophes !

Lire l'article Ooreka

Le lapin malade

Différentes pathologies peuvent naturellement handicaper l'animal et l'empêcher de manger ses crottes.

  • Un lapin ayant mal au dos ou présentant des douleurs au niveau de la colonne vertébrale (souvent le cas des lapins âgés) a du mal à récupérer ses cæcotrophes.
  • Un lapin souffrant d'une maladie intestinale, comme la colibacillose, cesse de manger ses cæcotrophes car la fermentation ne s'effectue plus correctement.
  • Un lapin qui porte une collerette se trouve également empêché pour les récupérer. C'est à vous de les collecter pour lui et de lui donner. N'attendez pas qu'ils soient depuis trop longtemps abandonnés sur le sol ; ils dégageraient une mauvaise odeur que le lapin n'appréciera pas.

En cas de doute, il est toujours judicieux de consulter son vétérinaire qui prescrira éventuellement au lapin des compléments alimentaires.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre son lapin

Sommaire