Sommaire

Votre lapin tousse ! Il rencontre vraisemblablement des problèmes allergiques ou respiratoires. Quels sont les signes annonciateurs, comment les décrypter et y remédier ? Tout savoir sur la toux du lapin.

Pourquoi mon lapin tousse ?

Plusieurs facteurs peuvent entraîner la toux chez le lapin, comme des courants d'air, un environnement allergique, un corps étranger ingéré et coincé dans la gorge ou, plus ennuyeux encore, une maladie sous-jacente. En déterminer la cause rapidement permet de mieux y remédier.

Lire l'article Ooreka

Mon lapin tousse à cause des courants d'air

On peut facilement pallier à ce type de problème de courants d'air en changeant son habitat de place. On installera le lapin dans un endroit aéré, tranquille et à l'abri des inconforts thermiques.

Lire l'article Ooreka

Mon lapin tousse à cause d'un environnement allergique

Déceler la cause allergique n'est pas une chose facile. Quel est l'aliment responsable ou l'atmosphère qui provoque la toux chez votre lapin ? Il faut pouvoir éliminer une par une chacune des hypothèses :

  • un foin poussiéreux de mauvaise qualité ;
  • une litière non adaptée et irritante pour le lapin ;
  • un parfum d'intérieur, d'encens ou de la fumée de cigarette ;
  • une installation inadéquate de la cage, dans un endroit trop confiné et trop sec par exemple.

Mon lapin tousse à cause d'un corps étranger ingéré

Si vous constatez que votre lapin tousse, qu'il essaie de cracher et qu'il est terriblement gêné par un aliment ou un corps étranger lui bloquant la trachée, il est  raisonnable de consulter sans attendre le vétérinaire. Par son diagnostic, il envisagera peut-être une intervention chirurgicale pour extraire le corps étranger coincé dans la bouche ou dans la gorge de l'animal.

Mon lapin tousse à cause d'une maladie

Différentes maladies respiratoires peuvent déclencher la toux chez le lapin.

  • La rhinite allergique : toux, écoulements nasaux et éternuements.
  • La pasteurellose : maladie aiguë ou chronique provoquée par une mauvaise ventilation et de brusques variations de température. Selon la gravité de cette affection, cela peut engendrer des abcès cutanés, une méningite, voire une infection rénale.
  • Le corysa : cette maladie respiratoire démarre par des éternuements, larmoiements et écoulements clairs qui peuvent devenir purulents si l'infection n'est pas traitée à temps. La toux peut être accompagnée de difficultés respiratoires et atteindre les poumons et les bronches. Le traitement est antibiotique.
  • L'aspergillose : maladie pulmonaire provoquée par un champignon. Le lapin rencontre des difficultés respiratoires et tousse. Il n'y a pas de traitement vraiment efficace contre cette maladie.

Quels sont les principaux symptômes de la toux du lapin ?

En cas d'allergie ou de simple courant d'air, la toux est accompagnée d'un écoulement nasal plutôt clair. Quand il s'agit d'une maladie, plus ou moins grave, on constate également le plus souvent des éternuements fréquents, des sécrétions nasales claires devenant opaques, épaisses et purulentes.

Une respiration bruyante et rapide, voire saccadée, est généralement le signe annonciateur d'une maladie respiratoire.

Ces différents symptômes s'apparentent à la situation d'un lapin amorphe, prostré dans sa cage et qui ne mange plus. Il peut aussi avoir de la fièvre et grincer des dents en signe de douleur.

Lire l'article Ooreka

Comment soigner un lapin qui tousse ?

Il est possible, et même judicieux, de votre part de rechercher la cause de ces différents problèmes de santé chez votre lapin. En revanche, vous substituer à l'intervention du vétérinaire serait une erreur. Il est important de le consulter rapidement pour qu'il prescrive à votre animal un traitement spécifique et adapté.

Lui administrer des antibiotiques sans prescription ou avis médical ne pourrait faire qu'empirer la situation. Ne prenez aucun risque !

Lire l'article Ooreka

Prévenir la toux du lapin au quotidien

De façon générale, les problèmes respiratoires, allergiques et certaines maladies peuvent être enrayés par le respect des règles d'hygiène et de bon sens, comme : l'entretien régulier de la litière, l'aération et le dépoussiérage quotidiens de l'espace de vie du lapin et l'absence de courants d'air.

Lire l'article Ooreka