Sommaire

Vous craignez que votre lapin ne souffre de la solitude et vous avez décidé, pour lui tenir compagnie et le combler de joie, d'adopter un autre lagomorphe. Vous appréhendez toutefois la cohabitation... Quelles sont les différentes étapes à respecter pour que tout se passe bien, quels comportements peuvent ressortir de cette promiscuité, quelle est la meilleure association à envisager ? On vous dit tout sur la cohabitation entre lapins !

Lire l'article Ooreka

Cohabitation entre lapins : les différentes combinaisons possibles

Rappelons que le lapin est très territorial et jaloux et qu'il supporte difficilement les intrus. Entre eux, les lapins ne se font pas de cadeaux. Ils sont même parfois prêts à en découdre très violemment pour obtenir la place de chef, mais aussi de reproducteur face aux femelles ; ils ont en effet un comportement sexuel plutôt développé.

Faire cohabiter ensemble plusieurs lapins n'est pas chose facile, certaines combinaisons étant à proscrire, et d'autres plus adaptées.

Lire l'article Ooreka

Types d'associations de lapins à proscrire

Évitez à tout prix ce type de cohabitation !

  • Deux mâles, stérilisés ou pas, et même s'ils sont de la même portée, engendreront toujours un problème de dominance et de hiérarchie. Ils vont  se battre, voire s'entretuer, pour avoir la place de chef suprême.
  • Deux lapines : c'est exactement la même chose que pour les mâles. Elles risquent de se bagarrer pour la place de dominante.

La castration ou la stérilisation ne résoudront pas le problème hiérarchique pour un couple de même sexe.

Types d'associations de lapins à conseiller

Voici les meilleures associations à envisager.

  • Un mâle et une femelle, de préférence stérilisés, pour éviter d'avoir plusieurs portées, est l'idéal. C'est généralement la combinaison qui fonctionne le mieux quand on souhaite adopter deux lapins.
  • Un mâle et plusieurs lapines. Monsieur se chargera de faire régner la discipline entre les femelles et tout ira bien.

Faire cohabiter des lapins : mode d'emploi

Vous venez d'adopter un nouveau lapin, il ne vous reste plus qu'à faire les présentations, en espérant que tout se passe pour le mieux. Pour cela, il est important de respecter un certain nombre d'étapes qui permettront que les choses se fassent en douceur.

Cohabitation des lapins : étape 1

Les présentations ont lieu exclusivement en terrain neutre pour éviter toute dispute de territoire. Ainsi, le nouvel arrivant sera maintenu dans une cage sécurisée à l'abri de l'hostilité éventuelle de l'autre lapin.

Le lapin déjà présent au sein de la famille fera connaissance avec son nouveau camarade à travers les barreaux de la cage, ce qui ne l'empêchera pas de lui tourner autour et de le renifler.

Cohabitation des lapins : étape 2

Si tout se passe bien, associez la présence des deux lapins à un moment agréable pour eux. Prenez le temps notamment de les caresser en même temps, en leur parlant doucement. Alternez vos mains pendant les caresses sur chaque lapin, pour imprégner chacun de l'odeur de l'autre.

Cohabitation des lapins : étape 3

Il faut maintenant passer au contact mutuel dans un endroit neutre (enclos). Ce sera plus facile à gérer en cas de problème.

Les lapins sont en liberté, se toisent, se reniflent et s'étudient. Ils se découvrent. Si vous sentez de l'animosité entre eux, voire le début d'un affrontement, criez « non » très fermement. Si tout se passe bien, ne dites rien, mais restez très vigilant et surveillez bien. Rien n'est encore forcément gagné ! Patience...

Cohabitation des lapins : étape 4

Chacun doit trouver sa place, mais dans tous les cas, c'est vous le chef et donc le dominant. Ils doivent vous respecter comme tel et comprendre que c'est vous qui fixez les règles. S'ils se battent, séparez-les en les vaporisant d'eau par exemple, cela évitera de vous faire mordre. 

Les différents comportements des lapins dans une cohabitation

La colocation peut être facile ou plus compliquée ! Elle dépendra des tempéraments de chacun et des affinités. Certains lapins auront très vite un coup de cœur l'un pour l'autre. Pour d'autres, ce sera peut-être plus long de trouver la confiance.

Dans le pire des scénarios, ils se détestent et se battent. Il est donc conseillé de prévoir deux cages différentes et ne pas laisser ces lapins-là en liberté en même temps. Il faudra également les séparer si vous constatez que l'un des deux est toujours harcelé par l'autre, notamment s'il ne peut plus manger, ni boire tranquillement.

Quelques conseils pour réussir une cohabitation entre lapins

Il est important de rappeler quelques règles élémentaires.

  • Chaque lapin doit respecter l'espace de l'autre. Ce n'est pas à vous d'intervenir, excepté s'ils se battent.
  • Il est préférable de les stériliser pour réduire leur instinct territorial et sexuel.
  • Les premières rencontres s'effectuent en terrain neutre et non sur le territoire de l'un des protagonistes.
  • Quotidiennement, pensez à leur consacrer du temps sans faire de favoritisme pour ne pas déclencher de sentiments de jalousie.
  • Laissez-leur le temps de s'adapter et sachez anticiper leurs différentes réactions ainsi que les cris ou signaux d'alerte, comme une attitude agressive par exemple.

En bref, une bonne cohabitation ne s'improvise pas du jour au lendemain. Elle se prépare et certaines peuvent même demander des mois, tout dépend principalement du caractère et de la personnalité des lapins. Pensez également à apprendre à « parler lapin » ! Il est essentiel de bien communiquer avec eux pour leur permettre à leur tour de mieux communiquer entre eux.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre son lapin

Sommaire