Sommaire

Le lapin perd régulièrement ses poils quand il mue, mais pas seulement. Dans quels cas cela arrive, pour quelles raisons, comment réagir : on vous donne nos conseils face à un lapin qui perd ses poils !

Mon lapin perd ses poils : conséquences de la toilette en période de mue

Votre lapin fait sa toilette quotidiennement. En période de mue, celui-ci va avaler des poils plus ou moins longs selon sa race. Durant ce laps de temps, il vous faudra brosser beaucoup plus régulièrement votre lapin afin qu'il ingère un minimum de poils car le lapin n'est pas capable de vomir, comme le cheval.

De ce fait, votre lapin va avaler de nombreuses boules de poils qui ralentissent le transit des aliments pouvant entraîner un blocage au niveau de l'estomac ou de l'intestin. C'est une situation d'urgence qui demande de prévoir une intervention chirurgicale qu'il est préférable d'éviter.

Le fait de retirer les poils morts durant le brossage permet d'enrayer l'ingestion de ces derniers.

Lire l'article Ooreka

Les autres causes de perte de poils du lapin

Les parasites et/ou les acariens mais aussi les champignons sont susceptibles de provoquer des pertes de poils, comme les cheyletielles, la gale, la teigne.

Les cheyletielles

Les cheyletielles sont des acariens pouvant entraîner la chute des poils. Leur saison de prédilection est le printemps.

Hébergés sur le dos ou en arrière du cou du lagomorphe, ils se nourrissent des squames. Au fil du temps, vous pouvez apercevoir une desquamation suivie d'une perte de poils plus ou moins importante.

Les lésions, situées entre les épaules et un peu sur l'abdomen, sont composées de croûtes grises blanchâtres, recouvrant un tégument (= ensemble des tissus et des formations organiques qui constituent le revêtement externe des animaux que sont les écailles, poils, plumes, épiderme, cheveux, ongles, etc.) rouge assez douloureux.

Cet acarien a une durée de vie de 5 semaines environ.

En cas de doute, l'astuce consiste à brosser vigoureusement votre lapin placé sur une feuille de papier blanc. Si vous tendez l'oreille, vous entendrez les acariens gratter le papier. Avec une loupe, vous pourrez peut-être les identifier.

La gale

La gale, très présente dans les oreilles du lapin, est peu fréquente sur le corps de l'animal. Néanmoins, si c'est le cas, elle peut provoquer des démangeaisons et une alopécie partielle, un exsudat et des croutes.

Attention, la gale est très contagieuse et peut infester tout un cheptel. Elle est aussi transmissible à l'homme.

La teigne

La teigne est un champignon très contagieux chez le lapin mais aussi chez l'homme. Cette affection très courante se caractérise par une dépilation de forme circulaire, rosée, avec des petites squames blanches un peu écailleuses.

Les médicaments, traitements ou autres produits

Votre lapin peut aussi faire des réactions à des médicaments, un traitement plus ou moins long voire des produits d'entretien ou de soin de sa fourrure. Ceux-ci peuvent provoquer une perte partielle des poils.

Mon lapin perd ses poils : que faire dans ce cas ?

En cas de doute, il est préférable de ne pas attendre afin d'éviter aux acariens ou aux champignons de s'installer confortablement mais aussi d'infester tout la colonie.

Consultez votre vétérinaire qui selon le cas, pourra prévoir :

  • un prélèvement et une mise en culture ;
  • un traitement à base d'insecticide adapté à l'affection ;
  • une intervention chirurgicale.

Évitez l'automédication qui peut entraîner plus de mal que de bien.