Sommaire

La tête du lapin est pourvue de grandes oreilles mais également de 28 dents qui poussent toute sa vie. C'est un peu comme nos ongles qui connaissent une croissance continue. On vous évoque dans le détail les dents du lapin dans cet article !

Dents du lapin : caractéristiques

Les dents de notre ami lapin ont toute une fonction très précise plus ou moins compliquée. Les 28 dents de notre lagomorphe se décomposent comme suit :

  • Mâchoire supérieure : 4 incisives, 12 molaires (6 prémolaires et 6 molaires) ;
  • Mâchoire inférieure : 2 incisives et 10 molaires (4 prémolaires et 6 molaires).

Contrairement aux animaux carnivores, le lapin ne possède pas de canines. Notons aussi que ses dents de lait tombent pratiquement instantanément, pour faire place à ses dents principales et définitives.

De ce fait, le lapin est équipé d'une dentition très spécialisée et très complexe. Pour se nourrir, il effectue un mouvement rostro-caudal et latéro-latéral en forme de 8, afin de broyer sa nourriture et user ses dents les unes contre les autres. Le lapin mastique également longtemps et de façon très appuyée.

Les incisives

On constate donc 4 incisives à la mâchoire supérieure et 2 incisives à la mâchoire inférieure.

Les seules visibles sont deux belles incisives présentes à la mâchoire supérieure que l'on peut apercevoir distinctement quand il referme ses lèvres. Les deux autres incisives sont placées derrières les principales.

Les incisives poussent continuellement durant la vie du lapin de 10 à 12 cm par an. Elles sont très utiles pour découper les brins d'herbe. Ce qui veut dire que le lapin sauvage a plus de possibilités d'user ses dents de manière naturelle, en se nourrissant de branches ou autres racines. En revanche, le lapin domestique a plus de difficultés à user ses incisives sachant qu'il est plutôt nourri avec des mélanges ou des granulés.

Les molaires et prémolaires

Les molaires et prémolaires, nommées dents jugales ou cheek-teeth, sont assez similaires. Comme les incisives, elles ont une croissance continue.

Les molaires et prémolaires sont en forme de dents de scie. Elles servent à broyer et à mastiquer les aliments, comme les écorces et les racines.

Le diastème est un espace sans dents qui sépare les incisives des molaires et prémolaires. Il est dû à l'absence de canines.

Formule dentaire du lapin

Pour décrire la dentition des mammifères, on utilise une formule dentaire propre à chaque mammifère. Cette formule dentaire est constituée d'un ensemble de lettres et de chiffres qui correspondent au nombre de dents de chaque animal.

La formule dentaire du lapin ressemble à celle des rongeurs, différenciée par ses deux grandes incisives supérieures.

Que représentent les lettres ?

Les lettres représentent le genre de dents, par exemple :

  • incisive : I
  • canine : C
  • prémolaire : P
  • molaire : M

Que représentent les chiffres ?

Les chiffres représentent le nombre de dents présentent dans la bouche de l'animal (de chaque côté, en haut, en bas).

Formule dentaire du lapin

Voici la formule dentaire du lapin :

C'est à dire que le lapin possède de chaque côté de sa bouche : 2 incisives supérieures et 1 incisive inférieure, pas de canines, 3 prémolaires supérieures et 2 prémolaires inférieures, 3 prémolaires supérieures et 3 inférieures, soit un total de 14 x 2 = 28 dents.

Dents du lapin : troubles et affections dentaires

On distingue différents troubles et affections dentaires. Cependant, la principale est la malocclusion qui est une pathologie d'origine génétique.

Malocclusion

Les lapins atteints de malocclusion ou dents longues, sont des lapins qui ont les dents mal positionnées ou mal alignées et qui ne se touchent pas. De ce fait, elles ne s'usent pas correctement.

Il existe trois sortes de malocclusion :

  • malocclusion de classe I : les incisives supérieures sont alignées avec les incisives inférieures, mais elles sont orientées vers l'extérieur ou elles se chevauchent.
  • Malocclusion de classe II : les incisives supérieures s'avancent beaucoup trop devant les incisives inférieures.
  • Malocclusion de classe III : les incisives inférieures s'avancent devant les incisives supérieures.

En cas de dents longues, celles-ci doivent être taillées, autant que nécessaire, par un vétérinaire pour que le lagomorphe puisse se nourrir convenablement.

Les autres affections dentaires

Les autres troubles ou affections dentaires peuvent être d'origine :

  • traumatique : comme la fracture d'une dent par exemple ;
  • congénitale : le prognathisme mandibulaire (mâchoire inférieure trop longue) ou le brachygnathisme maxillaire (mâchoire supérieure trop longue)
  • nutritionnelle : la malnutrition ou une forte carence en calcium qui fragilise la dentition.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Pour maintenir un lapin en bonne santé ne souffrant pas de problèmes dentaires, il est primordial de lui assurer une alimentation saine et équilibrée la plus proche possible de son milieu naturel.

En cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire qui vous prescrira un traitement adapté à son affection dentaire.