Sommaire

Un lapin en bonne santé est un lapin qui mange en permanence du foin et sa ration. Dans le cas contraire, si votre lapin ne mange plus, le système digestif de votre petit animal ne fonctionne plus correctement, il ralentit et se bloque. Votre lapin meurt. Quelles en sont les causes, comment réagir ? On vous répond tout de suite !

Mon lapin ne mange plus : les raisons

Un lapin qui ne mange plus fait de l'anorexie. Cela peut être du à un signe de mal-être, un changement d'alimentation, des douleurs ou une maladie.

Un signe de mal-être

Un changement brusque d'habitudes ou d'environnement, une intervention chirurgicale, du stress, provoquent souvent un signe de mal-être se traduisant sur un refus de s'alimenter.

Une nouvelle alimentation

Un changement brutal d'alimentation entraîne également une perte d'appétit chez le lapin surtout si le changement de nourriture n'a pas été fait progressivement. Son système digestif rencontre quelques difficultés à supporter cette nouvelle alimentation. Le lapin peut aussi ne pas apprécier cette dernière.

D'autres aliments (comme des légumes par exemple) distribués en trop grande quantité ou n'étant pas adapté à l'organisme du lapin, peuvent provoquer des diarrhées ou des troubles digestifs engendrant des violentes douleurs.

Les douleurs

Votre lapin ne se plaint pas, car il ne gémit pas. Cependant, cela ne l'empêche pas d'avoir des douleurs liées à une maladie ou à une blessure entraînant un refus de se nourrir.

Les maladies

Les problèmes dentaires, des dents mal-alignées ou qui ne s'usent pas correctement, empêchent le lapin de s'alimenter normalement.

Différentes maladies plus ou moins graves comme, par exemple, des maladies rénales, respiratoires, infectieuses (myxomatose, pasteurellose) entraînent une perte soudaine d'appétit. Dans le même temps, votre petit compagnon est aussi sujet à de la fièvre, il est complètement amorphe et reste prostré dans un coin de sa cage.

L'anorexie chez le lapin

Un lapin faisant de l'anorexie est un lapin qui ne s'alimente plus. Cela est généralement du aux différentes causes énumérées ci-dessus.

De ce fait, les conséquences peuvent être graves voire mortelles. Son système digestif ralentit, s'arrête net. Il ne fonctionne plus et provoque une paralysie de l'ensemble de celui-ci.

Le lapin va rencontrer des douleurs abdominales très violentes. Les mauvaises bactéries présentes dans son organisme, peuvent engendrer une infection et/ou produire des toxines menaçant la vie de votre petit animal.

Bien souvent, un lapin qui ne se nourrit plus, ne s'abreuve pas non plus. Ce qui provoque une déshydratation.

Les crottes du lapin sont petites, sèches voire inexistantes.

Mon lapin ne mange plus : réaction à adopter en cas d'anorexie

Si vous constatez que votre lapin a beaucoup de difficultés à s'alimenter ou se jette sur sa ration et n'y touche pas. Il y a lieu de s'alarmer.

Il faut agir rapidement et consulter son vétérinaire. Ne faites pas de l'automédication, vous ne feriez qu'aggraver les choses.

En attendant, vous pouvez essayer de lui donner beaucoup de foin, des friandises et des carottes. En bref, ce qu'il aime pour stimuler son appétit, afin que son système digestif ne se bloque pas, mais aussi :

  • l'obliger à boire : il est vital d'obliger votre lapin à boire pour le réhydrater et pour l'aider à vidanger son estomac. Pour plus de facilité, optez pour une seringue remplie d'eau que vous introduisez délicatement dans la bouche de l'animal. 
  • pratiquer des massages abdominaux : pour pallier à l'arrêt du transit qui découle sur des violentes coliques, faites-lui des massages abdominaux pour réduire la douleur mais aussi pour conserver le fonctionnement de l'intestin. 

En cas d'anorexie, le vétérinaire donne, tout d'abord, des anti-douleurs et réhydrate l'animal. Ensuite, ce dernier recherchera la cause de l'anorexie en pratiquant des examens complémentaires. Votre petit animal peut être hospitalisé.